En continuant à naviguer sur ce site, vous nous autorisez à déposer des cookies susceptibles de vous proposer des services ou à des fins de mesure d'audience.En savoir plusFermer


Logiciel sur-mesure : Comment bien choisir son prestataire ?

Au-delà de la qualité du développement, choisir son prestataire pour réaliser un logiciel sur-mesure implique de poser les bonnes questions

Disponibilité et écoute 

Que vous ayez ou non l’expérience des logiciels de gestion, le développement sur-mesure implique une disponibilité et une écoute de la part de votre prestataire, sans quoi il sera difficile de bien cerner vos besoins et donc d’y répondre correctement.

Dès les premiers échanges, un interlocuteur prend le soin de vous questionner sur votre métier et vos besoins.

C'est en cherchant à comprendre votre organisation et les enjeux de votre stratégie que le prestataire va pouvoir vous accompagner dans la rédaction d'un cahier des charges complet, voire le faire pour vous. Si votre interlocuteur commercial maîtrise également les techniques de développement informatique, cela ne peut que rendre la rédaction de ce cahier des charges précise et réaliste.

 

Adaptation et autonomie

La technologie utilisée et la compatibilité avec les matériels doivent vous assurer un fonctionnement optimal du logiciel sans bouleverser vos préférences informatiques : l'idéal serait que la solution puisse fonctionner sous différents systèmes d'exploitation (Windows, Apple, Android, Linux …).

De même, le niveau d’autonomie dans l’application jouera un rôle essentiel dans le bon fonctionnement de votre gestion au quotidien. Que vous vouliez ajouter un nouvel utilisateur, changer des informations légales de la société ou encore de serveur de messagerie, si tous ces éléments sont paramétrables par vous, directement dans la solution logicielle et sans surcoût, vous ne dépendrez pas de votre prestataire au quotidien. 

 

Evolutivité du logiciel

Il est difficile de tout prévoir dès la rédaction du cahier des charges. Si le prestataire vous accorde des phases des tests et d'ajustements durant la période de production, il vous sera aisé de moduler l'application afin qu'elle réponde au mieux à vos besoins réels présents.

Votre entreprise a vocation à évoluer, à se développer, votre logiciel sur-mesure doit pouvoir vous suivre ! S'assurer que votre prestataire sera capable de faire évoluer les fonctionnalités de votre logiciel interne, c'est s'assurer de mener à bien vos projets et de surpasser votre concurrence !

 

Méthodologie de projet

La méthodologie Agile implique le client à chaque étape de développement du logiciel. 

Ce procédé permet un avancement du projet au rythme du client, qui peut tester et apprivoiser le logiciel petit à petit, module après module et ainsi y apporter des ajustements, si nécessaire. Le choix de cette méthode apporte une dimension particulière à la relation qui s’établit entre le développeur et le client, et la notion de « sur-mesure » prend tout son sens.

 

Au-delà du développement pur du logiciel

La mise en œuvre d’un logiciel de gestion au sein d’une structure engendre un certain temps d’adaptation pour les utilisateurs.

Après livraison de votre solution sur-mesure, l'accompagnement et la disponibilité de votre interlocuteur sont indispensables pour que votre projet soit une réussite. Une équipe de qualité se doit d'être sensibilisée à cette conduite du changement.

 

Et la confiance dans tout ça ?

Que se passe-t-il en cas de défaillance du prestataire ou si vous souhaitez en changer ? Si rien n’est précisé, les développements appartiennent au prestataire qui a fait le développement et donc ils ne peuvent pas être corrigés ou modifiés par des sociétés tierces. La cession des droits d'un logiciel doit être écrite et signée par les 2 parties pour que la propriété du logiciel dont vous avez eu l'initiative vous revienne.

Cette propriété du logiciel vous permet également de pouvoir déployer votre logiciel à d'autres structures que vous pourriez créer à l'avenir sans avoir à payer de frais supplémentaires, ou même de céder la propriété du logiciel en cas de revente de votre affaire sans avoir à rendre de compte à votre prestataire informatique. 

La confidentialité des informations que vous échangerez avec votre prestataire doit également attirer votre attention. Veiller aux engagements en la matière de votre futur prestataire de logiciel vous assure une protection supplémentaire.

Enfin, le dernier élément pour vous assurer le maintien en fonction de votre logiciel mais aussi de juger du sérieux du prestataire et de sa prévoyance : qu'a-t-il envisagé pour maintenir ses services en cas de problème ? Avoir un plan de reprise d'activité ou de continuité consiste à envisager des solutions en termes d'infrastructures qui permettront la reprise de l'activité en quelques heures en cas de défaillance soudaine.

 

Le support, la hotline, l'assistance, bien des noms mais une seule réponse 

Bien souvent le support est limité en temps ou facturable en supplément et vous n’avez pas d’interlocuteur dédié. 

Une perte de temps et d'argent lorsque vous n'obtenez pas rapidement et efficacement réponse à vos questions. Vous ne fermez pas pendant les période de congés ? Assurez-vous que le support soit bien disponible pour vous assister en cas de pépin durant ces périodes.

 

Le petit plus ?

Assurer une veille juridique et technique permanente et être force de conseil auprès du client. Le prestataire informe régulièrement ses clients sur les changements qui pourraient avoir un impact sur votre logiciel (législation nouvelle, opportunités etc.)

 

 

Bien entendu, Evode dispose de tout ces atouts (et d'autres encore), mais nous ne voulons pas vous influencer...